Comment se séparer du sentiment de peur?

Qu’est-ce que la peur?

La peur est une émotion que nous connaissons tous, de près ou de loin, nous avons tous un jour confronté la peur. Certaines personnes en ont même développées des phobies qui peuvent sembler irrationnelles lorsqu’elles sont observées de l’extérieur. Et pourtant lorsqu’on regarde cela objectivement, les peurs ne sont-elles pas toutes irrationnelles? La peur est une conception de l’esprit, de l’ego qui cherche à nous protéger de quelque chose qui n’existe pas.

Vous me direz peut-être, “oui, mais j’ai peur des serpents, ce n’est pas irrationnel puisque le serpent existe”.

mental

À cela, je vous répondrez que oui le serpent est bel est bien réel, par contre votre réaction face à lui est entièrement fictive. Si cette peur était rationnelle, le monde entier la ressentirait, le caractère personnel de chaque peur prouve leurs irrationalités.

Pour comprendre la peur, il est primordial d’accepter qu’il ne s’agît que d’une conception mentale. Prenons l’exemple de Maurice, qui a une peur inconditionnel de la mort.

D’un point de vue extérieur la seule question que l’on peut se poser serait : “pourquoi a tu si peur de la mort alors que rien ne laisse présager que tu va mourrir?“. La seule chose que Maurice risque d’attirer dans sa vie, c’est le stress et l’anxiété. Il semble inconcevable de vivre une vie basée sur le stress et la peur de mourir. Cette peur n’est qu’une illusion qui pousse Maurice à ne plus vivre, car il est constamment paralysé par sa peur de mourir.

Table des Matières
    Add a header to begin generating the table of contents

    La provenance de la peur

    peur

    Lorsque nous vivons dans la peur, il est difficile de savoir réellement d’où provient ce sentiment. Nous sommes tellement embourbé dans ce marécage mental dans lequel on s‘enfonce encore plus chaque jour.

    Cependant, lorsque l’on observe sa peur, elle perd instantanément de sa logique qui semblé irréfutable l’instant passé.

    Une observation objective est comme un premier pas vers la guérison de cette peur. Cela ne veut pas dire qu’elle va disparaître instantanément, mais c’est un bon début qui mène à la libération.

    La peur est un sentiment imaginaire ou illusoire si vous préférez, qui réside dans le passée et le futur. La peur ne peut exister dans le moment présent, car elle n’a aucune raison d’être. À cet instant précis, avez vous peur de quelque chose?

    Non, c’est normal, car vous êtes présent et en ce moment et non dans votre esprit à penser à demain. Votre souffrance provient donc de quelque chose qui n’existe pas. Hier, n’est plus et demain n’est pas encore, cette simple déclaration peut-être déroutante, c’est pourquoi nous allons décomposer le passé et le futur.

    Le passé

    Je me doute que les questions fusent en ce moment dans votre tête.

    “Comment est-il possible de dire que le passé n’existe pas alors que c’est arrivé?“.

    “Si le passé n’existe pas alors pourquoi avons nous des registre, de photos, des videos?“.

    Le passé a existé en son temps, lorsqu’il était le présent, aujourd’hui, il est un souvenir. C’est bien pour cela que l’on peut apprendre du passé. Mais il n’existe plus aujourd’hui, le passé est devenu imaginaire, car n’existe plus que dans nos souvenirs. Et qu’est-ce qu’un souvenir? Ce n’est rien de plus qu’une imagination, lorsque vous pansez à votre enfance vous l’imaginez dans votre tête à partir de vos souvenirs.

    temps

    Lorsque vous pensez à un événement qui vous à marqué et qui a laissé des traces en vous, vous imaginez cela. La peur qui est naît d’une situation passé n’a pas de raison d’exister maintenant.

    Michel s’est fait mordre par un chien à l’âge de 7 ans et depuis ce jour, il a une peur irrationnel de tous les chiens. Aujourd’hui Michel à 43 ans et il continue de vivre dans le passé, car il a toujours peur. Sa peur est donc un résultat de son imagination, car à cet instant présent, il n’a aucune raison d’avoir peur d’un chien.

    C’est son souvenir qui lui dit d’avoir peur, son passé n’est plus et pourtant sa peur lui colle à la peau. Si Michel veut dépasser cette peur, il lui faudra sortir de son imagination.

    Le futur

    En comparaison, le futur n’est pas encore arrivé, je suis conscient qu’il est difficile de concevoir que le passé n’existe pas. Mais nous seront tous d’accord pour dire que le futur n’existe pas encore. Les peurs sont toutes attaché à notre imagination, lorsque l’on parle du futur nous laissons tous cours à notre imagination. Et c’est là que se nourrie la peur, dans la conception préalable que l’on se fait de la vie.

    “Si ceci ou cela arrivait?“.

    “Et si je perdais mon emploi?

    Les si sont, l’essence même de la création de la peur. L’imagination nous pousse à créer des scénarios qui nous stressent et nous font souffrir. Nous le savons tous que ce n’est pas rationnel et pourtant nous continuons d’avoir peur de demain. Il est important de comprendre que demain n’existe que si aujourd’hui est réalisé. Pourquoi continuer à penser à demain alors que cela n’existe pas encore?

    Certes, il est utile de penser au futur lorsqu’il s’agit de réaliser des objectifs. Mais lorsque nous ne sommes pas capables de vivre chaque jour nos objectifs, ils se transforment en peurs potentielles. Rester figer sur ce que sera le futur nous bloque dans notre épanouissement.

    L’imagination nous rend prisonniers des peurs qu’elle créée. Fixez-vous des objectif et ne pensez plus à demain, pensez à maintenant et ce qui doit être fait en cet instant. Cela vous conduira chaque jour vers vos objectifs et vous éloignera de vos peurs.

    L’hallucination de l’esprit

    cerveau

    Lorsque nous décidons de laisser la peur nous envahir nous acceptons de vivre sous l’effet de l’esprit. L’esprit créé des hallucinations qui deviennent petit à petit pure réalité à nos yeux.

    Si une personne croit à ses hallucinations, l’esprit sera tout ce qui existe. Il ne peut plus rien y avoir d’autre à partir du moment ou la conscience à laissée place aux histoires de l’esprit.

    Le choix nous appartient, il faut le faire en pleine conscience, somme nous là pour expérimenter la vie ou l’évité.

    Les peurs nous éloignent de la vie et tout ce qu’elle a à partager avec nous. Lorsque l’on choisi d’expérimenter, il faut vivre avec de l’intensité, sans cela la vie perd de son goût. La peur au sens large nous inhibe de la vie et de l’abandon.

    S’abandonner veut dire vivre sans peur, sans appréhension et surtout sans blocage. Sans l’abandon, vous ne pourrez jamais danser, chanter ou même écrire, vous pourrez seulement regarder et envier.

    Lorsque l’on regarde plus profondément ce qu’est la peur, on se rend compte que ce n’est pas en lien avec ce qui se passe, mais avec ce qui pourrait se passer. Donc être apeuré veut dire souffrir de ce qui n’existe pas.

    Si nous souffrons de ce qui n’existe pas, sommes nous sain d’esprit ou fou? Cependant comme la vaste majorité du monde vis de cette façon, nous nous réconfortons en pensant que c’est normal. Mais comme l’histoire nous l’a prouvée à maintes reprises, la majorité n’a pas toujours raison. Alors c’est à vous de définir ce que vous voulez dans votre réalité.

    Les films de l’esprit

    film

    Voyez votre esprit comme une boite à imagination, vous pouvez tous créer dans votre tête. Malgré ce dont incroyable qu’est le pouvoir créateur, nous continuons de produire des films d’horreur.

    La vie ne connaît pas la peur ou l’horreur, elle est neutre et impartiale, c’est ce que nous en faisons qui définis chaque instant.

    Pourquoi toujours créer des films d’horreurs, de peur ou de crainte?

    Si nous avons le pouvoir d’imaginer, n’importe quoi, alors il est temps de produire une histoire d’amour. Certaines personnes appel cela la pensée positive. J’aime utiliser le terme de films, car il met en images les capacités incroyables de l’esprit. Utilisons ce potentiel pour en faire une histoire de succès plutôt qu’un drame.

    Comment surmonter la peur?

    La peur n’est en aucun cas le produit de la vie, elle naît dans l’esprit. Nous souffrons d’une chose qui n’existe pas parce que nous sommes enraciner dans la réalité de l’esprit. Lorsque nous utilisons le passé pour prédire l’avenir, ce qui nous ronge de l’intérieur et nous empêche de croquer la vie à pleines dents. Nous pouvons planifier demain, mais pas le vivre. Par conséquent continué d’essayer de vivre demain n’est pas une solution viable pour l’être humain.

    Pour sortir de l’esprit et donc de la peur, il faut se soumettre à ce qui est. Accepter chaque chose le moment venu et les laissées partir sans si attacher constamment. Une relation qui se termine marque la fin de quelque chose, vivre dans la peur d’être seul n’arrangera rien. Il faut accepter et passer à autre chose en sortant de nos hallucinations profondes qui nous réconfortent, mais nous détruisent.

    Qu’est-ce qui pourrait arriver de si terrible?

    La mort? Et même si la mort arrivait maintenant ne préféreriez vous pas avoir vécu avant cet instant? Plutôt que de l’avoir craint durant des années? Nous avons tous la certitude de mourir un jour, alors vivons avant cela. La question n’est pas, quand est-ce que nous allons mourir. Il n’existe pas de sécurité dans la vie sur ce sujet, la question est allons nous mourir dans la grâce ou dans la peur? Si nous avons vécu, cela vaut la peine de mourir.

    Vous avez aimé ? N'hésitez pas à Partager.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Retour haut de page