Les Nadis

Que sont les Nadis

nadis

Dans le Pranyamakosha (corps énergétique), il existe 72 000 Nadis. Ces 72 000 Nadis sont rataché à trois principaux canaux, Ida (le gauche), Pingala (le droit) et Sushumna (le centre). Le mot Nadi ne veut pas dire nerf, ce sont des canaux ou des chaînes de Prana (énergie vitale) dans le système humaine.

Les Nadis ne sont pas physiques, ce qui veut dire qu’ils ne sont pas visibles à l’œil nu. Si vous ouvrez en deux une personne vous ne les trouverez pas. Cependant plus vous devenez conscient de vos énergies, plus vous comprenez qu’elle ne circule pas sans raisons. Elles voyagent dans le corps en suivant un chemin, ce chemin est celui des Nadis. Ce qui veut dire qu’il existe en chacun de nous 72 000 chemins pour l’énergie.

Table des Matières
    Add a header to begin generating the table of contents

    Les principaux Nadis

    Ida Nadi

    nadisIda est associée à la narine gauche, il représente l’aspect féminin qui vit en chacun de nous. Il s’agit de l’hémisphère droit du cerveau, la créativité et l’intuition. Ida est en lien direct avec les énergies lunaire, cette énergie féminine est aussi appelée Shakti.

    Lorsque la narine gauche est dominante pendant une pratique méditative, d’asana ou de relaxation, le nerf parasympathique est stimulé. En découle, un profond sentiment de relaxation, sans aucun effort la créativité vient d’elle-même.

    L’hémisphère droit du cerveau est très souvent rattaché à la créativité, l’art, les pratique intuitive et l’imagination. Ces attraits sont plus souvent associé à la femme, c’est pour cela que l’on parle d’énergie féminine.

    Toutefois, nous avons tous en nous une part de féminin et une part de masculin. Ces aspects de Ida ne sont pas réservés à la jante féminine. Il suffit d’être ouvert et d’accepter sa part de féminité pour en ressentir tous les incroyables aspects. Ida est aussi associée au Yin, qui représente l’énergie calme et émotive.

    Pingala Nadi

    Pingala est associé à la narine droite, il représente l’aspect masculin en nous. Il s’agit cette fois de l’hémisphère gauche du cerveau, lié à la logique, le pragmatisme, et la raison. Pingala est en lien direct avec l’énergie du soleil, il permet d’être extraverti tout en apportant l’intellect. Ce Nadi apporte le sentiment de vitalité, de chaleur et de force.

    Le fait qu’il soit lié au côté masculin qui est en chacun de nous fait ressortir le caractère fort et logique de Pingala. Tout comme pour l’aspect féminin, nous avons en chacun de nous une moitié composé de Pingala qui représente notre force et réalisme.

    Pingala est aussi associé à Shiva, lorsque la respiration se fait par la narine droite, le nerf sympathique est stimulé. En découle la situation “fight or flight response” ce qui veut dire la réaction combattre ou fuir face à quelque chose. Pingala est plus lié à notre instinct animal à l’inverse de Ida qui est lié aux intuitions.

    Sushumna Nadi

    les nadis

    Sushumna est souvent assimilé comme étant le plus important des Nadis. Pourtant, sans Ida et Pingala, Sushumna n’existe pas. Il est représenté comme un canal allant de haute en bas le long de la colonne vertébrale.

    Ce Nadi prend vie lorsque Ida et Pingala se rejoigne au niveau de la colonne vertébrale, il est toujours présent, mais vibre à ce moment-là uniquement. Le meilleur moyen d’activer Sushumna est de pratiquer régulièrement des exercices de Pranayama.

    Les Nadis, étants reliés directement au Chakras, le rôle de Sushumna est primordiale dans l’harmonisation de nos énergies. Il démarre à la base de Muladhara (Chakras racine) et se termine en haut du crâne ou commence Sahasrara (Chakras couronne).

    L’harmonisation de la respiration est un élément clé pour développer les énergies qui nous animent. C’est pour cela que Sushumna est défini comme le Nadis le plus important. Sans une parfaite harmonie entre Ida (féminin) et Pingal (masculin), nous condamnons inconsciemment notre vie à n’être que la moitié de ce qu’elle est réellement.

    Prenez le temps de respirer et de trouver l’équilibre en vous afin de développer vos énergies au maximum de leurs capacités. Cela enrichira votre vie de façon exponentielle.

    La dualité

    dualitéIda et Pingala represente la dualité qui rend la vie telle que nous la connaissons possible. Cette dualité est exprimée dans de nombreuse religions, façons de penser et philosophies. Le yin à besoin de son yang, le ciel à besoin de la terre, et le féminin a besoin du masculin.

    Lorsque je parle de féminin et masculin, il n’est pas question de sexe, d’être un homme ou une femme. Je parle simplement d’une certaine qualité de la nature. Nous avons associé avec le temps certaines qualités au masculin, et d’autres au féminin.

     

    Ces qualités représentes plus qu’un genre, elles sont en chacun de nous est, c’est à nous de les développer. Vous pouvez être un homme avec un Ida plus développé, cela ne fait pas de vous un sous-homme. Et bien entendu, il en va de même pour une femme avec un Pingala plus développé.

    En effet, le genre n’est pas important ici, car nous sommes tous des êtres humain avec notre dualité intérieur. C’est la façon dont nous stabilisons cette dualité qui nous définit, pas notre genre. Apporter de l’équilibre entre Ida et Pingala permet la manifestation de Sushumna. Cette manifestation permet d’être réellement et de créer notre meilleure version de nous-même.

    Devenir la meilleure version de vous ne veut pas dire être plus ceci ou cela, c’est simplement être vous. Et cela est une façon indiscutable de créer un monde meilleur pour vous-même ainsi que pour les autres.

    Lorsque nous entrons dans cet équilibre, nous sommes capables de saisir chacun des aspects de la vie. Toutefois, la plupart des gens restent encore aujourd’hui inconscientes face par rapport à cela. Ils vivent une vie entière bloquée dans Ida ou Pingala sans jamais découvrir Sushumna. Et pourtant, Sushumna est l’aspect le plus important de la physiologie humaine. La vie démarre uniquement lorsque les énergies intérieures entrent en Sushumna.

    Vairagya

    vairagyaEn clair, Sushumna n’a pas de qualité en lui-même, on dit qu’il est sans attribut. Lorsqu’il y a un espace vide, nous pouvons y créer ce que nous voulons. C’est un principe fondamental, l’équilibre de Ida et Pingala amènent au vide, ce vide permet d’être.

    Vairag en sanskrit signifie “sans couleur”, lorsque vous entrez en Sushumna vous êtes donc transparent. Si vous devenez transparent, peu importe ce qui est derrière vous, vous en prendrez la couleur. Vous êtes donc impartial, il n’est pas question ici de ne plus exister, de simplement copier ce qui nous entoure. Je sais que ce concept peut-être abstrait et compliqué à assimiler. J’ai moi-même pris du temps afin de méditer dessus et d’en saisir l’essence.

    Vous ne cessez pas d’exister, vous devenez vous-même, sans modification extérieur. Nous avons tous vécu des situation ou ce qui nous entoure à pu impacter nos énergies, nos émotions, ou nos pensées. Imaginez donc vivre votre vie sans jamais être touché par ce qui est autour de vous. Votre équilibre est si parfait que rien ne peut vous nuire. C’est une façon un peu simpliste de résumer Sushumna, mais je pense que c’est une bonne entrée en matière qui touchera tout le monde.

    L’exploration du monde

    Nous voulons tous explorer et voir le monde de nos yeux. Ce n’est qu’une fois que vous trouverez votre chemin vers Sushumna que vous pourrez découvrir toutes les dimensions de la vie. En ce moment même vous vous sentez probablement équilibré, vous lisez cet article au calme avec aucune distraction extérieur.

    Et pourtant, si la personne à côté de vous parler fort, si vous recevez un appel d’une personne avec qui vous ne souhaitez pas parler, tout change. C’est la nature même de Ida et Pingala, tout va bien tant que personne ne vous irrite. En un instant, vous voilà agacé, énervé, ou fatigué, cela démontre bien que votre équilibre ne tient qu’a un fil. Et ce fil sera en votre possession uniquement lorsque vous serez établie en Sushumna.

    Pour vivre une vie pleine, sans accro extérieur, il est primordial de trouver notre équilibre. Afin de découvrir le monde à votre façon sans jamais en perdre une goûte. Dans le cas contraire tout ce que vous aurez la chance de voir ou faire sera limité par ce qui vous entoure.

    L’état de stabilité

    stabilitéJ’aurais pu simplement vous dire de trouver votre stabilité, mais pour moi il s’agit avant tout d’un état. C’est un détail qui peu semblé insignifiant, mais pour moi il y a une grande différence entre être stable, et être dans un état de stabilité. Tout comme il est différent de pratiquer la méditation et d’être dans un état méditatif.

    Je tiens à mettre l’accent sur cet aspect de la vie. Être dans un état de stabilité vous rendra invulnérable face aux attaques extérieures. Si la base est stable, la maison ne s’écroulera jamais, il en va de même pour l’être humain.

    Je vous invite à prendre le temps de vous connaître, de vous aimer pour ce que vous êtes et non ce que vous faite. Prenez le temps de travailler sur les exercices de Pranayama afin de dissocier Ida et Pingala. Une fois que vous aurez établi vos deux hémisphères, vos deux facettes, vous serez plus à même de trouver votre Sushumna.

    Vous avez aimé ? N'hésitez pas à Partager.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Retour haut de page